La Ferté-VilleneuilLa commune de La Ferté-Villeneuil, traversée par la rivière L’Aigre, aurait possédé une fontaine dédiée à Saint-Laurent qualifiée de « modeste » par Félix Chapiseau[1], qui avait la vertu de guérir du mal de dents. Elle était peut-être située à proximité de la Chapelle Saint-Laurent, aujourd’hui disparue, sur la commune de Charray qui était l’ancienne léproserie de La Ferté-Villeneuil.



[1] Félix Chapiseau. Le folklore de la Beauce et du Perche. Paris : G.-P. Maisonneuve & Larose, 1902.